Les symboles dans l’objet d’un emailing : opportunité ou danger ?

Le 2 octobre 2012 · dans Conversion & ROI, Délivrabilité & Réputation

Comment différencier son message e-mail dans le flux de communications reçues par les internautes ? Une nouveauté a émergé depuis le début de l’année : l’intégration de symboles dans l’objet du message e-mail. Cette technique pourrait à priori générer une augmentation de 15% du taux d’ouverture. Smiley, cœurs pour la Saint-Valentin, trèfles pour la Saint-Patrick, symboles astrologiques… les possibilités sont nombreuses. Mais si vous souhaitez utiliser ces caractères spéciaux, il faut savoir que le rendu visuel n’est pas homogène dans toutes les messageries et que l’impact sur la délivrabilité est encore inconnu. Précaution et prudence s’imposent. Découvrez un état des lieux de l’intégration des caractères spéciaux dans l’objet du message e-mail.

Les symboles dans l’objet d'un emailing : opportunité ou danger ?Intégrer un caractère spécial dans l’objet du message e-mail : une pratique encore risquée ?

Les caractères spéciaux dans vos objets : ça marche vraiment ?

L’intégration de caractères spéciaux dans l’objet des messages est une tendance en vogue dans le secteur de l’e-mail marketing. Mais il n’existe aujourd’hui aucune statistique sur les réelles performances de campagnes impliquant cette pratique. Cependant, les spammeurs se sont déjà appropriées cette pratique et cela risque d’impacter négativement votre taux d’aboutis et, par conséquent, votre réputation technique d’expéditeur. Vos contacts pourraient en effet considérés vos messages comme du courrier indésirable et les placer directement en boîte à spam. Dans ce contexte, seul un envoi vers des cibles parfaitement identifiées et connues semble pouvoir donner des résultats réellement positifs.

Vont-ils être vus par tous les destinataires ?

Tous les caractères spéciaux ne sont pas interprétés de la même manière par l’ensemble des messageries. Soyez donc vigilants en les intégrant dans l’objet d’un message. L’affichage est aléatoire selon le webmail (ex : Yahoo, Hotmail, Gmail…), le logiciel de messagerie (Outlook, Thunderbird…), le navigateur web (Chrome, Safari, Internet Explorer…) ou le support de lecture (ordinateur, mobile, tablette numérique).

Exemple de rendu visuel de caractères spéciaux sur Yahoo! MailExemple de rendu visuel de caractères spéciaux sur Yahoo! Mail

Ont-ils un impact sur la délivrabilité ?

L’impact sur la délivrabilité n’est pas vraiment connu. Aucun retour d’expérience sur cette pratique n’existe et aucun résultat sur ce type de campagnes n’a été communiqué de manière totalement transparente. Mais une chose de certaine, les FAI réagissent différemment vis-à-vis des caractères spéciaux. Un message s’affichant parfaitement chez Hotmail peut être bloqué chez Gmail.

Ainsi, si vous souhaitez utiliser des caractères spéciaux dans l’objet des messages, il faut absolument mettre en place une série de tests sur une période donnée afin d’analyser la réaction des FAI mais également celle de vos abonnés. Testez par exemple l’efficacité d’un objet sans caractère spécial et un autre avec symbole sur deux segments de taille identique. Comparez ensuite les performances de ces deux campagnes (aboutis, ouvertures, clics, réactivité) et choisissez celle qui obtient les meilleures statistiques afin de l’envoyer au reste de votre base de contacts.

De même, pensez à réaliser les tests de délivrabilité de base (spam check pour vérifier combien votre message peut être assimilé à du spam par les filtres anti-spam et l’inbox monitoring pour vérifier la probabilité d’aboutissement de votre message). Quelques tests réalisés par les équipes de Dolist ont d’ores et déjà mis en valeur des limites en termes d’aboutissement et d’affichage de cette technique.

Résultats de tests non exhaustifs de réception et d’affichage de messages dont les objets intègrent des caractères spéciauxRésultats de tests non exhaustifs de réception et d’affichage de messages dont les objets intègrent des caractères spéciaux réalisés par Dolist

Sont-ils réellement efficaces ?

Vous avez réalisé vos différents tests et vous êtes assuré de ne pas pénaliser l’efficacité de votre campagne avec l’intégration de symboles dans l’objet ? Le jeu en vaut la chandelle ?
Si malgré toutes ces incertitudes, vous souhaitez intégrer des symboles dans vos messages, n’oubliez pas tout d’abord d’encoder vos caractères sur le site W3schools.
Ensuite, soyez transparent avec le choix du symbole que vous souhaitez utiliser. Ce dernier doit en effet être cohérent avec le contenu de vos messages pour être efficace. Le caractère spécial peut par exemple avoir un lien avec votre secteur d’activité (un avion pour une compagnie aérienne), avec l’événement (un cœur pour la Saint-Valentin), avec le type de message (une étoile pour une promotion) ou encore avec le contenu du message (un soleil pour une offre voyages). Ces derniers doivent être facilement compréhensibles. Dans le cas contraire, vous risquez de susciter le rejet de la part de vos abonnés.

Si vous avez déjà essayé d’intégrer un objet dans l’objet de vos messages, alors faites-nous part de votre expérience !

Cliquez ici pour retrouver la source d’inspiration de cet article sur le site ClickZ (31/07/2012)