Tops 5 des erreurs et conseils de délivrabilité en e-mail marketing

Le 11 avril 2012 · dans Délivrabilité & Réputation

La délivrabilité est depuis plusieurs années devenue une notion clé en e-mail marketing. Authentification des messages e-mails, diminution du taux de plaintes, nettoyage des listes de contacts ou encore gestion de la pression commerciale… Ces pratiques doivent être absolument prises en compte afin de voir ses communications par e-mail aboutir dans la boîte de réception des contacts. Au travers d’une infographie pertinente, découvrez les tops 5 des erreurs à éviter et des conseils à adopter en matière de délivrabilité des messages e-mails.

5 manières de se discréditer auprès de ses contacts

- Envoyer des messages e-mails à des contacts qui n’ont pas donné leur consentement en amont (non opt-in)

- Avoir un objet d’e-mail trompeur, qui n’est pas en adéquation avec le contenu du message

- Ne pas être reconnaissable dès le premier coup d’œil (optimisation du design des campagnes e-mails)

- Commettre des erreurs dans la personnalisation des messages e-mails avec des données erronées sur l’abonné

- Chercher à vendre trop rapidement ses produits ou services, sans avoir crée de relation préalable avec ses contacts

5 conseils pour ne pas se retrouver dans la boîte à spam

- Ne pas continuer à envoyer des messages e-mails à des contacts qui se sont déjà plaints de vos communications précédentes et traiter les hardbounces (suppression des adresses e-mails en erreur permanente)

- S’assurer que les liens et appels à l’action présents dans le message fonctionnent correctement et que les noms de domaine vers lesquels ils redirigent ont une bonne réputation

- Éviter l’utilisation de « spam words » dans le contenu de vos messages e-mails (mots « interdits » tels que gratuit, argent, jeu…)

- Proscrire les messages e-mails composés uniquement d’images et veiller à respecter un bon équilibre entre texte et image (autour de 30% d’images pour 70% de texte)

- Toujours prévoir une version texte de son message e-mail afin de favoriser une bonne lisibilité de l’e-mail sur les divers supports de consultation existants

5 instructions pour gérer sa réputation auprès des FAI

- Personnaliser le préfixe de son adresse e-mail (avant le signe @) afin qu’il soit représentatif du type de message (exemple : actualite@, enquete@, etc.)

- Utiliser une adresse IP dédiée

- Conserver une cohérence des noms de domaine entre les liens du message, les adresses d’expéditeur et de réponse

- Authentifier ses messages e-mails (SPF/Sender ID et DomainKey/DKIM)
- Personnaliser ses URLs de tracking
.

5 indicateurs sur lesquels agir afin d’améliorer sa réputation technique

- Sa qualité d’expéditeur : authentification des messages, certification des envois, gestion de la pression commerciale…

- La transparence : ne pas être considéré comme spammeur ni par les FAI ni par ses contacts et, le cas échéant, être marqué comme « ceci n’est pas du spam » afin d’être levé de tout soupçon

- Un bon taux d’ouverture dans le temps, signe d’une bonne relation entre l’expéditeur et le contact

- Le taux de clic : indicateur du niveau d’engagement des contacts, en lien direct avec la pertinence du contenu du message et des appels à l’action

- Le taux de réponse démontre la qualité d’une relation et indique la mise en place d’une réelle conversation entre le contact et l’annonceur

Cliquez ici pour retrouver l’infographie sur le site Visual (25/01/2012)